Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 18:18
Sur le parking du jardin botanique de Pamplemousses, il y avait un vendeur de glaçes. Evidemment on avait tous envie d'en manger une , vu la chaleur qui régnait ce jour là... Mais bien sur, c'était le jour des sorties scolaires, et donc il y avait une bonne vingtaine d'écoliers devant nous pour acheter des glaçes.

Nous n'avons pas entendu le marchand donner le prix aux enfants, mais une fois notre tour arrivé, il annonce 50 roupies la glaçe !! Bonjour l'attrape touriste... Une glaçe c'est normalement entre 10 et 20 roupies maximum, plutôt 20 dans les endroits touristiques genre Grand Baie, mais jamais 50 roupies !

Bien sur, question de principe ( principe de Fabrice bien entendu) nous n'avons pas acheté de glaçe.

Ca n'était pas la première fois que ce genre d'histoire nous arrivait, mais la dernière fois, au grand mécontentement de Fabrice, j'avais acheté une glaçe à 40 roupies sur la plage du Morne.
C'était la première fois que j'allais à Maurice, donc je n'étais pas vraiment au courant, et puis bien sur , en tant qu'européenne, la différence entre 20 et 40 roupies ça n'était pas important... Mais bon, comme dit si bien mon mauricien préféré, c'est " Une Question de Principe" !!!
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 08:34


Kaya
Le seggae est un genre de musique qui mélange le séga et le reggae. Il a été inventé par Kaya, un chanteur extrêmement populaire à Maurice et dont le décès en 1999  à provoqué de vives émeutes dans le pays.

Joseph Réginald Topize , dit Kaya est né le 10 août 1960. Ses parents sont pauvres et il connaît donc une enfance assez difficile.

Adolescent, Kaya découvre une passion pour la musique et joue de la guitare. Il laisse aussi pousser ses cheveux et a désormais des dreadlocks. Dans les années 70 il se retrouve dans un groupe et joue des reprises de Bob Marley. Mais les rastas souffrent beaucoup de préjugés à Maurice, et parfois ses prestations ou son allure ne sont pas acceptées.

Il commence cependant a faire plusieurs concerts, et lors d'une prestation à Baie duTombeau, le public adore tellement sa reprise de Kaya de Bob Marley qu'il décide de se nommer ainsi.

Dans les années 80 il crée son propre groupe, RacineTatane ( du nom du célèbre prince malgache, Ratsitatane, décapité à Maurice) et commence à créer le seggae, un mélange de reggae et de séga. Le groupe commence par faire des concerts gratuits avec d'autres artistes. Mais le public mauricien n'est pas encore prêt à accepter ce style de musique et les rastas sont encore assez mal vus dans le pays.

Le manager de Racine Tatane décide alors de lancer le groupe à La Réunion, l'île soeur. Et là, c'est une réussite totale. Les mauriciens, inéxorablement jaloux, commencent à se demander qui est ce groupe qui attire tant les foules à La Réunion. Le groupe sort son premier album: SEGGAE  NU LAMIZIK.  Kaya et Racine Tatane sont alors invités au concert en hommage à Mandela et le succès est au rendez-vous. Ils feront par la suite plusieurs concerts qui seront toujours des grandes réussites : 20 000 spectateurs devant le parlement et même 44 000 au stade national.

Le premier album se vend comme des petits pains, et le seggae devient extrêmement populaire. Kaya et Racine Tatane sortiront par la suite  plusieurs albums: La Pé Universel, Seggae Man, Racine pé brillé, Zistwar révoltant, Chante Marley.

Dans ses textes, Kaya dénonce les pouvoirs politiques, les mensonges, l'injustice. Et bien que Kaya devienne presque un héros national, cela ne change pas vraiment la discrimination envers les rastas ( et par la même la communauté créole dans son ensemble) , surtout de la part du gouvernement et de la communauté hindoue. En effet, dans beaucoup de ses chansons , Kaya prone la legalisation du Gandia ( cannabis), et cela ne leur plait pas vraiment.

A l'Ile Maurice, la consommation de cannabis est sévèrement réprimée (prison). Pourtant quelques hommes politiques sont pour la dépénalisation, dont le Mouvement Republicain. Ce parti politique organise alors un grand meeting-concert le 16 février 1999 avec plusieurs artistes, dont Kaya.

Dans le public, plusieurs personnes fument du gandia et Kaya lui-même fume un joint sur scène. L'affaire fait scandale et plusieurs personnes sont interpellées dont Kaya. Il avoue avoir fumé de la gandia et est donc mis en détention. La caution est de 10 000 roupies. La famille  et les amis de Kaya réussissent à réunir la somme mais suite à des maladresses des avocats , Kaya ne pourra être libéré que le lundi.

Malheureusement , Kaya ne sera jamais libéré et sera retrouvé mort dans sa cellule le dimanche 21 février. La version officielle dit qu'il aurait eu une crise de manque et se serait fracassé la tête contre le mur. Très peu de personnes à Maurice croient à cette version. La femme de Kaya demande une expertise par un docteur réunionnais et son verdict est que Kaya aurait été battu.

La nouvelle se répand rapidement sur l'île, entrainant des émeutes. Celles-ci commencent à Roche Bois puis s'étendent à tout le pays.  Il y aura plusieurs morts. Les manifestants contestent vivement la thèse officielle concernant le décès de Kaya, mais au dela de ça, ils expriment un profond malaise que ressent toute la communauté créole, celui de la discrimination dont ils sont victimes.

( Fabrice m'a dit que lorsque les émeutes ont eclatées, il travaillait, et avait eu interdiction de sortir de l'hôtel pendant 3 jours parce que c'était trop dangereux.)

Plusieurs milliers de sympathisants sont présents lors de ses funérailles. Kaya est enterré à Roche Bois.

Si vous vous intéressez à Kaya et son histoire, je vous conseille de regarder cette vidéo ( en plusieurs parties) qui retrace sa vie. Elle est sur dailymotion et  vous pouvez y accéder en cliquant LA

Je vous conseille aussi d'écouter quelque chansons ...Ma preférée est Chant Lamour

Mais il y a aussi Si mé la limièr

ou

Zom Dan Zil

Et bien sur il y en a beaucoup d'autres !

En conclusion, je voudrais juste dire que cet article est certainement incomplet, mais le but était juste de vous faire découvrir un artiste que j'ai moi même découvert quand j'étais à l'Ile Maurice. Fabrice et ses frères m'ont beaucoup parlé de Kaya et aussi des émeutes. La famille de Fabrice est créole et d'entendre des personnes de cette communauté parler de ce qu'ils ont ressenti quand Kaya est décédé m'a fait comprendre qu'il était vraiment un héros pour la communauté créole. Ils pensaient qu'il pouvait faire changer l'image qu'avait la société ( et le gouvernement) de cette minorité. Malheureusement il est parti trop tôt pour changer tout ça...


Partager cet article
Repost0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 08:25
Il n'y a pas que le lagon à Maurice. Dans le sud de l'île, il n'y a plus de barrière de corail, et ça donne donc ceci :


Photobucket


Partager cet article
Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 10:14
"Le plaisir de Poivre" est un restaurant qui se situe en face du jardin botanique de Pamplemousses, sur la Route Royale.

Je vous recommande ce restaurant car, en plus d'être très bon marché la nourriture y est excellente, surtout pour les adeptes des fruits de mer ( comme moi !). Le restaurant propose des menus créoles, européens et chinois.

Voilà ce que j'ai eu dans mon assiette :

Photobucket


Et dans mon verre, le cocktail maison :


Photobucket
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 11:36
Suite à l'article sur le jardin de Pamplemousses, voici une photo prise ce jour là :


Photobucket

Un cocotier qui a une drôle de forme...
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 12:39
Le jardin de Pamplemousses s'appelle en fait "Jardin Botanique Sir Seewosagur Ramgoolam" , en hommage à l'ancien premier ministre mauricien qui à fait beaucoup pour l'indépendance du pays. Une exposition lui est d'ailleurs consacrée à l'intérieur du château de Mon Plaisir.


C'est Mahé de La Bourdonnais, alors gouverneur de l'Ile de France ( ancien nom de lIle Maurice) qui achète le domaine de Mon Plaisir, y construit sa résidence et crée un potager. Mais c'est Pierre Poivre , un botaniste, qui y introduit des arbres et des épices du monde entier. Le potager du début devient peu à peu le jardin que l'on connaît aujourd'hui.

A la mort de Pierre Poivre, c'est le botaniste Nicolas Ceré qui prendra le relais et enrichira le jardin de nombreuses fleurs et arbres.

En 1849, James Duncan poursuit le travail de ses prédécesseurs et introduit de nouvelles espèces comme la fougère ou le bougainvilliers. C'est lui aussi qui plante les différents palmiers que l'on peut voir dans le jardin.


Résidence Mon Plaisir

Photobucket



Les nénuphars géants

Photobucket


Photobucket


Photobucket



Les graines "Monseigneur" ( Je ne connais pas le véritable nom, si quelqu'un pouvait m'aider...)

Photobucket



Une allée de palmiers

Photobucket


Partager cet article
Repost0
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 23:15
Mauvais temps sur Mahébourg


Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Comme vous pouvez le voir sur la photo, il n'a pas toujours fait beau à Maurice... D'ailleurs nous avons échappé de peu à un cyclone. Il est passé un mois avant notre arrivée, et la première semaine, la radio annonçait un autre cyclone, qui heureusement ne s'est pas trop approché de l'île...
En tout cas, quand il pleut, ca n'est pas de la bruine. C'est la grosse averse ! Mais ça dure en général 5-10 mn et ça raffraîchit... Ce n'est donc pas si dérangeant que ça !

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 10:57

A Maurice, on peut trouver beaucoup de fruits exotiques : Ananas, mangues, litchis etc. Mais mon fruit préféré, c'est le fruit de la passion.

J'en avais goûté la dernière fois et  je voulais recommencer. Mais à Maurice en avril, ça n'est pas vraiment la saison. Et oui, pour cela il faut y aller entre décembre et février. Ceci dit, je me demande maintenant comment j'en ai mangé au mois de juin la dernière fois... Bref, j'ai cassé les pieds à tout le monde pour manger mes fruits de la passion. Je n'en ai pas trouvé ni dans les supermarchés, ni sur les marchés. Jusqu'au dernier jour où j'étais allée au SPAR de Flic en Flac pour acheter autre chose. Je suis passée au rayon fruits ( comme d'hab !), et là, qu'est ce que je vois ?? Tout un étal de fruits de la passion. J'ai quand même demandé au vendeur si c'en était bien ( oui, je voulais être sure). E bien oui, des fruits de la passion. Bon évidemment il étaient importés, car , comme je l'ai dit précédemment, ça nétait pas la saison.

Bon. Des fruits de la passion du Kenya, ça fera aussi bien l'affaire. J'en ai donc acheté 6. 1 pour Philippe, 1 pour Jean-Philippe et 4 pour moi !! J'étais trop fière avec mes fruits de la passion.

Et là, bonne surprise du jour, quand nous sommes allés chez Nella et Bruneau pour dire au revoir, Nella m'a donné un fruit de la passion cueilli chez sa cousine !  Finalement, casser les pieds à tout le monde pendant 2 semaines, ça a servi à quelque chose.

Un fruit de la passion, ca ressemble à ça :



Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket


De retour en Irlande, un peu déprimée, j'avais bien envie d'en remanger. Mais trouver des fruits de la passion en Irlande, je me suis dit que ça allait être le parcours du combattant...
Et bien pas tant que ça, car j'en ai trouvé à LIDL... pour 1eur les 4 ! Ils ne sont pas de l'Ile Maurice bien sur, mais c'est pas grave !
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 11:39

Vu qu'à Dublin il fait un temps pourri ( il pleut depuis 3 jours) et qu'apparemment en France ( du moins en Bretagne, ailleurs je ne sais pas) c'est pareil, je me suis dit que j'allais mettre une photo  qui va tous nous remonter le moral... ou nous faire déprimer un peu plus...


Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket


La plage et surtout le lagon de Flic-en-Flac, prise dangeureusement par Philippe. Et oui, c'est beau comme ça, mais c'est pas facile de s'allonger dans l'eau sans mouiller l'appareil photo ( et surtout c'est pas facile de se relever après).
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 23:58

Le séga est la danse traditionnelle de l'Ile Maurice et était à l'origine dansée et chantée par les esclaves.

On ne sait pas d'ou vient le séga mais on suppose qu'il tient ses origines en Afrique. C'est une musique très rythmée, accompagnée de différents intruments: ravanne ( en peau de chèvre), maravanne, triangle. Parfois, une simple bouteille de bière peut aussi faire l'affaire pour donner le ryhtme.

Le Séga a évolué et aujourd'hui des instruments modernes comme la guitare ou le synthétiseur donnent de nouvelles notes et de nouveaux sons au Séga moderne.

Le séga a aussi évolué pour donner place à d'autres styles comme le seggae, mélange de séga et de reggae; l'ambassadeur de style étant indéniablement Kaya ( un autre article lui sera consacré, car c'est veritablement une légende). Un autre groupe, Evolozik, a aussi inauguré un nouvau genre, le sagga, mélange de ragga et de séga.

Au niveau de la danse, ce qu'ont peut dire c'est qu'il faut  les hanches solides... Le séga n'est pas particulièrement difficile à danser, mais c'est un peu fatiguant ( peut-être juste pour moi qui n'ait pas l'habitude !!). Cela se danse toujours avec un pied devant, on bouge les hanches et on "glisse" sur le sol et on tourne.

Vous n'avez rien compris? Regardez cette vidéo. Jean-Philippe apprend à danser avec les pros :




Bon, et bien il ne reste plus qu'à vous y mettre et vous aussi vous serez des pros lors de votre séjour à Maurice !!
Partager cet article
Repost0