Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 08:56

Nous partons pour Maurice dans 3 semaines et l'excitation commence à se faire sentir dans la maison. Ciarán, qui a maintenant 5 ans , n'arrête pas de nous répéter qu'il veut aller à l'aéroport, prendre l'avion et aller à l'Ile Maurice voir Dario, son oncle (et Papi et Mamie, non ??!). La famille de Fabrice n'a pas encore rencontré le petit dernier, Ethan, qui aura tout juste 21 mois lors de ce voyage.

 

Cette année, nous partons avec Emirates airlines. La principale différence, c'est que nous ferons escale à Dubai et nous prendrons donc deux vols d'une durée de 7h chacun. Les billets étaient vraiment moins cher que Air France ou British Airways, et j'entends régulièrement des opinions très positives sur le service d'Emirates. En plus, ils ont une franchise de bagages particulièrement généreuse ( 46kg par adulte et 23 kg par enfant), qui nous sera certainement utile pour le retour!

Cette année, changement de décor également. Etant donné certaines difficultés financières ( on a du vraiment racler les fonds de tiroir pour prendre les billets d'avion), nous serons gentiment hebergés chez ma belle-soeur et mon beau-frère à Plaine-Magnien, pas loin de Mahébourg. Nous pourrons sans doute utiliser leur voiture pour se déplacer.

 

Un autre de mes beau-frères se marie ( c'était un peu le but du voyage!), et j'aurais donc l'occasion d'assister pour la première fois à un mariage mauricien.

Je sais que ça n'est pas comme un mariage hindou, qui dure une semaine (dommage !). Les mariage créoles, ça a plutôt l'air d'être le contraire.  Il n'y a pas de repas assis, c'est un buffet, et on remballe tout à 22h00. Heureusement, nous allons sans doute continuer la fête ailleurs, dans un campement près de la plage...

 

Nous n'avons pas vraiment fait de planning pour ces vacances, je pense qu'on verra au jour le jour. Nous partons exclusivement en famille cette fois-çi, donc nous n'avons pas d'impératif de visites touristiques etc. Mais comme nous serons vers Mahébourg, je pense aller visiter le Musée Naval et peut-être la biscuiterie Rault, qui fabrique les fameux biscuits au manioc.

 

J'ai aussi récemment été contacté par le developpeur d'une application mobile qui propose un guide d'évenements et d'activités disponibles à Maurice. J'installerai l'application une fois sur place et en ferai un compte-rendu ici. Vous pouvez en juger par vous-même sur son site internet

 

A bientôt pour de nouveaux articles et sans doute beaucoup de photos !

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:24

 

Je suis tombée par hasard sur ce reportage hier en me baladant sur Youtube. Je ne savais pas que M6 avait consacré un reportage à l'Ile Maurice au mois de janvier dernier. La dernière fois, c'était sur le business des hôtels, émission que j'avais moyennement apprécié. J'avais d'ailleurs fait un article à ce sujet.

Attention, cette fois-ci c'est beaucoup moins idyllique puisque le titre du reportage est: " Ile maurice, rêve, fortune et traffic au soleil". Ca promet! Le journaliste présente successivement plusieurs catégories de population avec tous les clichés qui vont avec:

 

1) Les Franco-Mauriciens ( descendants de colons français): Une minorité de la population mais qui détient une grande partie des richesses (canne à sucre  en particulier) et qui est  influent au niveau économique

2) Les Hindous qui détiennent le pouvoir politique

3) Et les Créoles, qui, d'après le reportage, sont en majorité pauvres et drogués. J'exagère à peine. J'étais tellement surprise de la façon dont ils ont été présentés que j'ai transcrit le passage.

Après un passage montrant une fête et procession tamoul, le journaliste fait la transition:

Si les mauriciens d’origine indienne et francaise se sont partagé pouvoir économique et politique, les créoles, eux , s’en sortent beaucoup moins bien.Ils représentent pourtant presque 30 pour cent de la population. Quelques uns sont serveurs ou cuisiniers dans les beaux hôtels, parfois même instituteurs, mais la plupart de ces descendants d’esclaves vivent dans des quartiers pauvres. Roche Bois et Batterie-cassée ne sont sur aucune brochure de voyage, et pour cause, c’est dans ces quartiers miséreux que les dealers font leur business. Sur l’ile, ils seraient  plus de 25000 toxicomanes Les mauriciens sont les plus gros consommateurs de drogues dure du continent africain.

 

Je suis d'accord sur le fait que la population créole soit plus discriminée que les autres catégories. J'admets aussi qu'il y a de la pauvreté sur l'Ile ( vu le salaire moyen, ce n'est pas étonnant). La drogue est un fléau majeur à Maurice, mais à en croire le reportage, seuls les créoles se droguent ! Moi je l'ai pris comme ça en tout cas. Je ne pense pas que stigmatiser une catégorie entière de la population et réduire la communauté créole à des consommateurs et dealers de drogue, vivant dans des quartiers défavorisés, soit très judicieux de la part de M6.

Quand le journaliste dit: "Quelques uns sont serveurs ou cuisiniers dans les beaux hôtels, parfois même instituteurs" , est-ce que ça revient à dire que le meilleur emploi qu'un créole pourrait avoir c'est instituteur?? 

Alors bien sur, on va quand même nous présenter une femme créole ( Lise Coindreau) qui a réussi.

Elle est à la tête de Jet7 Real Estate ( Immobilier) et également propriétaire du bar Shotz à Flic-En-Flac. D'après quelque articles que j'ai pu lire dans la presse mauricienne, l'origine de la fortune de cette femme est assez douteuse et certains membres de sa famille seraient aussi impliqués dans le trafic de drogue. D'ailleurs, sans le savoir, quand j'ai parlé de ce reportage à Fabrice hier,c'est  la première chose qu'il m'a dit sur cette femme...

Pourquoi, au lieu de montrer une exception dans la communauté créole, le reportage n'a pas été à la rencontre de mauriciens issus de cette communauté qui essaient de s'en sortir, font des études et réussissent économiquement, mais sans forcément être multi-millionaire ? Moi-même j'en connais, alors pourquoi toujours vouloir faire dans le sensationnel et montrer seulement les extrêmes ? Pour l'audimat sans doute...

 

Puis on nous présente la famille Gimbeau, propriétaire du groupe St Aubin

Ils sont franco-mauriciens, et ont fait fortune dans l'industrie de la canne à sucre. Ca m'a fait sourire car nous avons un ami franco-mauricien, qui s'appelle aussi Patrick comme dans le reportage, et qui lui ressemble en plus ! Et ils parlent exactement de la même manière, un petit accent typique de cette  communauté. Bref, on nous explique que le groupe est un peu en difficulté et qu'ils vont essayer d'exporter leur production dans le monde entier. Le journaliste s'arrête sur le fait qu'il n'y a que des blancs dans le comité exécutif. Je ne comprends pas bien pourquoi car c'est quand même une entreprise familiale, donc c'est un peu logique...

 

On nous présente aussi une famille française ( bretonne de sucroît  )qui a "tout quitté" pour s'installer à Maurice et ouvrir un restaurant.

Ce n'est pas un secret qu'implanter un business à l'Ile Maurice quand on est étranger est très difficile. Je trouve que le sujet n'a pas vraiment été approfondi. On nous dit juste qu'ils ont tout vendu en France ( maison et restaurant) et emprunté 200 000 euros pour ouvrir leur restaurant à Grand-Baie ( Si nous allons à Maurice cette année, j'irais faire un tour pour voir si c'est encore là). 

On voit le patron faire ses courses pour le service, il a l'air d'avoir un bon contact avec les locaux. Puis on nous montre le service du soir. La clientèle n'est pas vraiment au rendez-vous mais les propriétaires ne désespèrent pas. Je ne sais pas exactement quel clientèle ils ont ciblé, mais sans doute les touristes et expatriés car sur le menu on voit le prix de la salade à 280 roupies ( 7 eur) et le hamburger à 450 roupies ( 11 eur). Ce n'est pas spécialement excessif, surtout pour des touristes, mais ce n'est certainement pas à la portée de toutes les bourses mauriciennes !

 

Enfin, le journaliste évoque l'industrie textile, et les étrangers exploités par certaines usines. On nous montre les dortoirs insalubres dans lesquels ces étrangers sont logés ( pas de salle bain ou de réfrigérateur) et le salaire de misère qu'ils gagnent...

Est-ce vraiment la règle générale dans l'industrie textile ? Le reportage semble le suggérer car selon le journaliste , l'usine CMT, qu'il a visité,  serait une exception ( salle de pause, de gym, coiffeur...).

 

Enfin, le journaliste nous emmène au marché de Quatre-Bornes, où, d'après lui, tous les vêtements de marque vendus sont de la contrefaçon. Il entre en contact avec un vendeur, qui accepte de lui montrer son atelier avec pour but de lui vendre une centaine de chemises "Armani" à 3 euros l'unité. Les étiquettes du logo sont importés de Chine.

Le patron de ce petit atelier peut les vendre à ce prix dérisoire car il emploie des étrangers ( indiens, pakistanais...) qui, selon lui, n'arrivent pas ­à faire assez d'heures supplémentaires dans leur entreprise et donc doivent travailler encore pour boucler les fins de mois...Ils sont payés 1 euro de l'heure ( 40 roupies).

 

Pour finir, je dirais que j'ai ( encore !) un sentiment mitigé concernant ce reportage. D'abord parce que tous ces problèmes auxquels l'Ile Maurice fait face sont bien réels. Oui il y a un gros problème avec la drogue, oui il y a de la contrefaçon et ça n'est pas la première fois que j'entends parler de ces travailleurs étrangers qui vivent dans des conditions misérables. Mais je le répète, pourquoi ne montrer que des extrêmes ? Ce n'est pas parce qu'on est créole qu'on est forcément pauvre et  drogué, ça n'est pas parce qu'on est franco-mauricien qu'on est automatiquement plein aux as. Et surtout il y a une classe moyenne dans chaque communauté, des gens comme vous et moi, qui travaillent tous les jours pour vivre et qui ne s'est sans doute pas vraiment reconnue dans ce reportage.

 

Pour enfin conclure, je tiens juste à dire que je sais, j'ai trois trains de retard, l'émission est passée en janvier et je ne réagis que maintenant, mais en Irlande, je n'ai pas M6 ( tant mieux peux-être ?) et personne ne m'a informé !!

Enfin, je ne pouvais pas rester insensible à ce que je viens de voire donc je me devais de partager mon sentiment.

Si vous voulez regarder l'émission, c'est par ici :


Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 22:37

Photo prise à Mahébourg ( décidément ils ont de l'humour là-bas!)

 

 

Reservé

 

Et quand j'ai demandé à qui le banc était reservé, on m'a répondu : "Aux soulards !!" ... No comment !

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 09:22

Il y a quelques années, les amis qui voyagaient avec nous avaient décidé d'emmener le Guide du Routard. Jusque là, rien d'anormal, car c'est moi aussi le genre de guide que j'achèterais si je devais aller en vacances dans un lieu inconnu.

Cependant, quand j'ai vu le guide traîner sur la table du salon, je me suis tout de suite dit que Fabrice n'allait apprécier. Et j'ai eu raison. Mr Principe a encore frappé: " Pourquoi prendre un guide de l'Ile Maurice quand vous venez en vacances avec un mauricien, que vous allez rencontrer sa famille et que vous allez visiter l'Ile avec eux??? Et puis les guides n'expliquent pas la réalité du pays et de ses habitants, ils vont seulement vous dire d'aller dans les coins touristiques, ce sont des menteurs et bla bla bla... C'est une question de principes !!"

Donc nous avons feuilleté le guide, qui m'a agréablement surpris. Non il n'était pas rempli de clichés, il décrivait assez bien le pays, ses habitants, les coutumes et aussi les lieux à visiter. Et grâce à lui nous avons découvert un petit bar sympa à Flic-En-Flac, tenu par un breton, le Kenzibar ( que je recommande  d'ailleurs!).

Il n'y a pas que du mauvais dans les guides touristiques, n'en déplaise à Fabrice ! Bien sur ça ne remplacera jamais une visite du pays faite par ses habitants, des anecdotes et des expériences que seuls les locaux peuvent vous faire partager, mais les guides pourront vous éviter de mauvaises surprises, vous guider ( c'est le but!) dans un endroit que vous ne connaissez pas et vous donner les outils pour passer des vacances à votre goût et selon vos moyens. Bien sur si vous comptez passer 2 semaines sur la plage ou sur le parcours de golf comme eux, pas la peine de se ruiner à acheter un guide

 

Voilà, si vous voulez investir dans un bon guide sur l'Ile Maurice c'est par là :

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:17

Après une très longue pause, je reprends un peu le blog. Il faut dire que j'ai eu un deuxième enfant entre temps et j'étais plutôt occupée à donner des biberons et passer des nuits blanches qu'à écrire sur l'Ile Maurice...

Nous prévoyons un prochain voyage pour la fin de l'année ( enfin, si les finances suivent...) car nous rêvons Fabrice et moi de passer Noël à Maurice.

 

Cette après-midi je repensais à mon premier voyage en 2004 et il m'est venu à l'esprit une anecdote assez amusante.

Fabrice et moi étions à Mahébourg et j'avais besoin d'acheter des cigarettes ( oui je sais, c'est pas bien !). Bref, je lui dis de m'attendre et je vais dans une tabagie où je demande:

"Deux "Matinée" s'il vous plait" ( Matinée étant la marque des cigarettes bien entendu)

Le vendeur me sourit et me donne deux cigarettes  !!!

Bien sur, je voulais dire deux paquets, et je ne m'attendais pas à ce qu'on me propose des cigarettes à l'unité !

Je crois que le prix était de l'ordre de 2 ou 3 roupies

 

En tout cas, lors du voyage suivant, trois ans après, les cigarettes à l'unité ne se vendaient plus, et les paquets de 10 non plus.

 

Les temps ont bien changé !!

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 19:46

La semaine dernière j'ai rencontré un couple d'amis qui étaient récemment en vacances à Maurice. En général, quand je rencontre des gens qui en reviennent, j'adore discuter de ceux qu'ils ont fait et vu.

 

Cette fois-ci j'ai été bouche-bée en écoutant le récit de leur séjour. Pour remettre les choses dans leur contexte, il faut savoir que le mari est passionné de golf ( très important pour la suite de l'histoire !).

 

Voici en résumé notre conversation:

 

Moi: Vous étiez où à Maurice ?

Le couple: Au Belle Mare Plage hôtel ( dans l'est de l'île, magnifique hôtel par ailleurs...)

Moi: Oui c'est vraiment joli comme hôtel. Et sinon qu'est ce que vous avez fait là-bas ?

Mari: Moi j'ai fait du golf. Le parcours de l'hôtel est vraiment impressionnant.

Moi: et sinon vous avez quand même fait autre chose que du golf?

Mari: Non, non, j'ai fait du golf, c'est tout

Moi: Mais vous avez quand même visité un peu l'île ?

Femme: non pas vraiment

Moi: Vous avez quand même du faire quelques excursions ? Les cascades, la Terre aux 7 couleurs...

Femme: La Terre de quoi ?

Moi: La Terre aux 7 couleurs...

Femme: Non on a pas vu ça.

Moi: Le parc des oiseaux ( Casela), le parc de la Vanille, le Temple Hindou ??

Femme: Non plus. Ah si, on est allé dans un jardin botanique je crois

Moi: Ah oui, le jardin de Pamplemousses

Femme: Oui Oui c'est ça...

Mari: ah si on est allé dans la capitale

Moi: Port-Louis, vous avez du aller au bazar alors

Mari: euh non, on était sur le front de mer

Moi: Ah, vous êtes restés au Caudan ( soupir...)

Femme: Les magasins sont chouettes là-bas

Moi: Mais vous n'avez pas été au marché de Mahébourg ou Quatres-Bornes par exemple, il y a vraiment des affaires à faire pourtant !

Femme: Ah bon, il y a des marchés ??

Moi: oui, et c'est bien dommage de ne pas y avoir été. Mais alors, qu'est ce que vous avez fait ???

Mari: J'ai fait du golf ( je commence à avoir compris !!)

Femme: j'ai été à la plage.

Moi: Vous êtes un peu sortis de l'hôtel quand même ? Même pour aller à la plage...

Femme: Non non, j'étais sur la plage de l'hôtel

Moi: OK OK, même pas une petite sortie en mer pour voir les dauphins?  Ou alors l'Ile aux Cerfs, c'est pas loin

Femme: Non, ah si j'ai été au SPA de l'hôtel, c'était bien !

Moi: Bon en gros, vous n'avez pas vu grand chose de Maurice si je comprends bien. Avouez que c'est quand même dommage de faire 12h d'avion pour jouer au golf pendant 2 semaines et bronzer sur la plage...

Couple: Ah mais on a passé un magnifique séjour, et la nourriture était excellente

Moi: Bon vous avez donc quand même goûté aux spécialités locales alors, dholl puri, faratas...

Couple: Non pas vraiment, mais le vin était bon

Moi: et la bière Phoenix et le rhum mauricien ?

Couple: Non on a pas essayé ça...

Moi: Il y avait quand même des spectacles à l'hôtel ? Vous avez du quand même avoir un petit aperçu de la musique et de la danse mauricienne

Femme: Ah oui, on m'a fait danser, j'avais l'air un peu ridicule...

Moi (j'abandonne, frustrée): Bon, l'important c'est que vous ayez profité de votre séjour et que vous en soyez ravis, hein ?

Couple: Ah oui c'etait bien... la plage, le golf, c'est vraiment chouette l'Ile Maurice!

Moi: La prochaine fois, vous venez avec nous, on vous fera vraiment découvrir ce qu'est vraiment l'Ile Maurice !

 

 

J'ai du mal a accepter que certaines personnes partent aussi loin pour se dépayser et ne voient rien d'un pays. Je peux comprendre qu'on parte à Maurice pour se reposer ou faire du golf, mais c'est dommage de passer ainsi à côté de paysages magnifiques et d'un pays très riche culturellement.  Enfin, le principal, c'est qu'il aient passé un bon séjour  (enfin je dit ça, mais sans grande conviction !!)


Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 19:58

Cette vidéo, je me devais de la partager ! Ceux qui aiment le séga vont apprécier ...

 

 


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 19:55

 

Un baquet fait aussi bien l'affaire... N'est ce pas Fabrice ?

 

Photobucket

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 20:04

 

Nous avons eu l'occasion de visiter la distillerie de Médine l'année dernière. Elle est située dans l'ouest de l'île, non loin de Flic-En-Flac.C'est une des dernières distilleries à Maurice, et elle date de 1926.

 

La période la plus propice pour une visite est lors de la coupe de la canne à sucre, entre juin et décembre. Malheureusement, nous y étions en mars, et en plus, l'usine était en restructuration, ce qui fait qu'il n'y avait pas beaucoup d'activité... Comme nous n'avons pas pu tout voir de la fabrication du sucre et du rhum, nous avons eu le droit à une petite surprise de la part de notre guide.

 

Et oui, non seulement la distillerie produit du rhum et du sucre, mais elle produit aussi du vinaigre ! La visite de la vinaigrerie ne fait normalement pas partie du circuit, mais comme nous n'avons pas pu voir le processus de fabrication du rhum en entier, le guide a décidé nous la faire visiter.

 

Nous avons eu un guide extraordinaire, qui nous a expliqué avec passion la fabrication du rhum et du sucre. Il était auparavant employé dans l'usine, et lorsqu'il est parti à la retraite, l'entreprise lui a proposé de rester comme guide. Il le fait vraiment pour le plaisir, et cela ce voit !

 

 

Entrée de la distillerie

 

Medine

 

L'usine

 


Photobucket

 

Photobucket

 

 

Photobucket

 

 

 

 

Rhum vieilli en fût de chêne


futs de chene

 

 

Embouteillage

 

Photobucket

 

 

 

La boutique, où bien sur, vous aurez le droit à une petite dégustation, et l'occasion d'acheter une bonne bouteille ( ou plusieurs !).Nous avons ramené une bouteille de Rhum 5 ans d'âge et une bouteille de punch. Les prix ne sont franchement pas excessifs.

 

 

rhum

 

 

Avec notre guide, Michel

 


photo avec le guide

 

 

Pour réserver, vous pouvez appeler au 4520400, et le prix de la visite (aux dernière nouvelles) est de 200 roupies ( environ 5 eur).

 

C'est une visite qui vraiment le coup. Elle a duré quasiment 2 heures (il faut dire que mon père posait beaucoup de questions comme habitude), et nous avons appris quasiment tout ce qu'il faut savoir  sur l'histoire de la canne à sucre, l'industrie sucrière et du rhum, la fabrication etc.

On vous fera même mettre le nez dans quelques cuves pour que vous puissiez voir ( et sentir) par vous même!

 


Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 12:00

Mahébourg, le frond de mer

 


Photobucket

 

 

 

Flic-En-Flac

 

Flic en Flac

 

 

Coucher de soleil à Tamarin

 

Coucher de soleil

Partager cet article
Repost0